Relations lycée-université : le-3+3 ; problèmes et solutions

L’Ecole française est caractérisée par le cloisonnement : cloisonnement horizontal  entre disciplines et du fait de l’incohérence des programme et cloisonnement vertical  entre école primaire et collège, collège et lycée, lycée et université.

On ne peut pas considérer avec sérénité ni les résultats des classifications internationales, ni les résultats des études au niveau national, ni les taux d’échec en première année d’études supérieures dans ce qu’elles représentent du niveau des étudiants qui entrent à l’université. Par ailleurs se renvoyer les fautes d’une catégorie d’enseignant à l’autre ne résout  rien même si de vraies questions doivent être posées, au prix de peiner ou de fâcher quelques uns, sachant que, sans être par trop pessimiste, l’indifférence semble plutôt être la règle. Lire la suite

Un appel du ministère pour une école bienveillante !

Un point d’actualité en attendant d’aborder très prochainement le -3+3.

Le 28 mars ont été signés les accords quant au décret portant modification du statut des enseignants. Cette modification a été abordée dans un chronique précédente (Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la refondation de l’école sans oser le demander !). Il est donc inutile de revenir sur les détails. Rappelons simplement que les missions d’enseignement sont, de fait comme dans le discours, devenues minoritaires par rapport aux autres missions en même temps qu’augmente la charge de travail ; de telle sorte que le métier n’est plus vraiment un métier d’enseignement mais bien plus un métier d’éducateur. Lire la suite