Rentrée scolaire et terrorisme : la fille sans qualités

La rentrée scolaire se tient sous le signe du terrorisme, qu’on l’estime légitime, nécessaire, carrément populiste, voire délétère, avec comme entrée en matière une grande première : une conférence de presse tenue par la ministre de l’Education Nationale accompagnée du ministre de l’intérieur, à moins que ce ne soit l’inverse, ce qui en dirait long ! “Menace terroriste: la sécurité comme priorité de la rentrée scolaire” peut donc titrer la presse. Cette conférence, du 24 mai propose des mesures déjà connues et publiées depuis quelque temps, dont les patrouilles mobiles, les exercices d’évacuation, de protection anti intrusion, rideaux fermés, élèves sous les tables etc. De quoi bien faire rentrer les élèves dans les bons récits. Lire la suite