Main basse sur l’école publique !

“Présentant ses vœux de Nouvel An au monde de l’enseignement, jeudi 5 janvier, au Futuroscope à Poitiers (Vienne), sur le territoire de l’ancien premier ministre Jean-Pierre Raffarin, le président de la République a voulu faire connaître la charpente de ce qu’il propose de continuer à construire après 2012 si les Français le lui permettent. Pour une restauration de l’autorité dans une école républicaine, voilà l’esprit qui se dégage du long discours que M. Sarkozy devait prononcer.” (Le Monde – 6 janvier 2012 )

 

Entre recrutement des chefs d’établissements par les Recteurs d’Académie, recrutement des professeurs directement par le chef d’établissement, contrats d’objectifs déterminés au niveau même des établissements, rémunération en partie aux résultats et entretiens de carrière, la mise en œuvre d’une politique néolibérale à l’Education Nationale n’est absolument pas de l’ordre des propositions de campagne présidentielle. Depuis une vingtaine d’année déjà la machine est sournoisement et secrètement opérante. Et au moment où les voeux au monde éducatif sont prononcés par le Président de la République, il est bon de relire Main basse sur l’école publique d’Eddy Khaldi et Muriel Fitoussi paru il y a déjà presque 4 ans, en août 2008, aux éditions Demopolis. Lire la suite

La dure vie du professeur plombier !

Dessin paru dans le journal L'alsace du 5 novembre 2011

L’évaluation des professeurs, avec la notation au mérite, est depuis longtemps un sujet sensible. La tentative de ne les faire évaluer que par le chef d’établissement, et non plus doublement par le chef d’établissement et par un inspecteur pédagogique, relance le débat de manière vive. On pourrait penser que ce dernier n’intéresse que les enseignants et que parents et citoyens ne sont en rien concernés. Que nenni ! Lire la suite